vendredi 4 octobre 2013

YOGA : Quand le corps s'unit à l'esprit.

 

l'arbre

 

YOGA.

 

Pour tout être normalement constitué, le corps et l'esprit ne font qu'UN. Enfin, ne DOIVENT théoriquement faire qu' UN TOUT. Cependant, je ne pense pas être la seule dont l'esprit à dit un jour "bye-bye" à ce corps encombrant... Ou inversement parfois, pour d'autres.

L'éducation, la formation professionnelle, la vie tout simplement, ont fait que souvent le chemin se dessine tout seul, vers l'une ou l'autre direction, sans se rejoindre, la plupart du temps. A croire qu'être une unité, un tout n'est pas si simple ! Mais là est certainement le vrai bonheur, la paix, la sérénité. Redevenir un corps ET un esprit. Ensemble.

ça y'est, comme des millions de personnes sur notre terre bien malade, j'ai décidé de pratiquer le YOGA. J'avais "testé" il y a très longtemps, mais trop jeune pour comprendre ou simplement pouvoir le vivre. A 20 ans, l'énergie déborde de notre corps tout frais et de notre cerveau petillant... A 40 ou plus, il est plus aisé de prendre du recul. On connait alors ses propres réactions, ses propres sensations, désirs, plaisirs, besoins. Un corps à 40 ans ou plus est bien souvent abimé, au sens large, mais sa connaissance profonde est bien assimilée. L'enveloppe a perdu de sa fraicheur (pour bon nombre d'entre nous), mais tout phénomène physique est mieux ressentit, plus intensément ou plus "compris" dirais-je...

Seulement, lorsqu'un jour l'esprit décide d'abandonner l'enveloppe corporelle, pour de multiples raisons, ce corps flettri, arrondi, ridé ou cabossé semble complètement étranger à celui qui reconnait le posséder. Comment faire alors pour ré-harmoniser tout ça ? Car l'un ne peut aller sans l'autre pour être heureux, si on accepte d'être honnête avec soi-même.

Envie d'être en paix, désir d'être ce TOUT, cette sphère harmonieuse qui n'a pas de côtés, qui ne demande pas à choisir l'un OU l'autre.

J'ai donc pris le chemin, très modestement, d'un cours de HATHA YOGA. Celui que je connaissais déjà un peu. De nature agitée, très cérébrale et tendance profondément "mélancolique", j'ai trouvé (déjà !) une première lumière dans ces cours à peine débutés. Evidemment, je ne me contente pas (jamais !) de cette heure et demi hebdomadaire. Je lis, beaucoup, je regarde, j'apprends. Et surtout, je VIS, je RESPIRE, j'ECOUTE.

Je ne suis qu'au tout début de la route mais ces premières sensations m'ont offert un bien-être incroyable. Bien sûr, des muscles endoloris aussi, des courbatures et des lourdeurs un peu partout. Un "dernier étage" (ma tête !) qui recommene à s'agiter (on ne se change pas comme ça !), parfois une envie d'accélérer... ;-)

Mais NON ! Si je fais l'effort (au début), de "redescendre" dans mon corps, l'esprit se calme alors et se déclenche l'auto-alimentation naturelle : endorphine ou autre ?

Bref... Je me suis surprise à toujours sourire spontanément, à chaque fin de séance. Et l'état dure au moins 2-3 heures (c'est mon "score" actuel)... Un sourire d'usage ? Pas du tout ! Un sourire de béatitude. Réellement. A cet instant là, je ne ressens plus d'agressivité, de frustration, de colère. Je suis "réunie" et sereine. C'est une sensation incroyable... J'ai toujours beaucoup de mal à me concentrer, à certains moments, du mal aussi à bien respirer. Mais, pour une migraineuse comme moi (et comme beaucoup d'autres je sais), calmer ses douleurs par des respirations longues et profondes deviendrait un peu miraculeux. Naturellement miraculeux... Fantastique non ? Je n'en suis pas là. J'apprends à respirer... Comme un petit bébé. Je me nettoie... Et la route est longue !

La plupart des gens (dont j'ai - un peu - fait partie) imaginent souvent le YOGA comme une sorte de philosophie un peu farfelu et new age, grâce à laquelle on imite le "lotus" (la célèbre posture) tout en s'auto-persuadant qu'on est ZENNNNNNNNNNN. Eh bien j'entraperçois une chose assez différente maintenant. Tout d'abord, les fameuses "postures" n'ont rien de "facile" à réaliser, exceptées certaines, de bases. Quelques unes sont même extrêmement physiques. Mais la plupart sont intenses et font appel à tous les muscles du corps. Le YOGA n'est pas "statique" comme je me l'imaginais avant... Quand j'entends "statique", c'est un ensemble de postures vraiment simples et peu "physiques". Une sorte de folklore avec trois quatre positions un peu tordues et voilà. Pas du tout !!!!!!!! Par la respiration profonde, on entre à l'intérieur de son propre corps et l'on ressens alors TOUT le mécanisme d'étirements, de relachements ou de contractions du muscle, des ligaments etc. On "devient" ce muscle ou cette articulation... Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est une jouissance, mais la sensation est vraiment agréable. Avoire conscience de ce que l'on est, vu, vécu, de l'intérieur de soi-même. Etonnant. 

Suite à ma découverte de l'aspect finalement très "physique" du YOGA (mais tout en calme, tout en étirements), je constate que cette pratique doit être excellente pour reprendre en main son corps, lui redonner vie, sainement et naturellement. Regardez plein de videos sun le net... C'est très instructif ! Vous comprendrez rapidement que le YOGA n'a rien à voir avec cette carricature que l'on se représente souvent. Admirez également quelques vidéos des "championnes" (ou champions") de la discipline... Vous comprendrez.

 

Une autre ?

Démonstration de YOGA BIKRAM

 

Evidemment, je n'en suis pas là ! ;-)))) 

 

Mais........ J'ai peut-être découvert la voie du bonheur ! 

(à suivre...)

 

 

 

Posté par herminealbertosi à 09:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,